mardi 28 mai 2019

CO.Ri : Ar Créac'h








 Voici le dernier né de notre collaboration picturale, Jean-Noël Riou et moi. Un phare d'Iroise mythique, sis sur la côte ouest de Ouessant vu entre chien et loup, abordé par une mer tumultueuse.


Technique : sur une base acrylique, une mise en scène aux pigments, magnifiée par des glacis à l'huile. Le texte, rédigé à partir de notices documentaires, est calligraphié au pinceau pointu.
Un bretonnant compétent nous signale une liberté prise par manque de connaissance de la grammaire bretonne. Il aurait été plus sage de choisir une forme française - Le Créac'h- mais graphiquement j'ai préféré débuter par la lettre "A". Le plus simple est de le citer :

"Coucou les amis !
Je viens de voir sur FB votre peinture du phare du Creac’h.
Elle est belle mais ne soyez pas surpris si des bretonnants vous égratignent !
En effet il est impossible en breton de dire AR CREAC ‘H.
Il faut faire la mutation après AR et donc dire AR C’HREAC’H.
Cela-dit on peut aussi considérer que c’est un nom propre,
on nous a appris à l’école qu’on pouvait se permettre des libertés avec les noms propres !
Et dans ce cas, pourquoi pas AR CREAC’H ?! (normalement Kreac’h en breton)."
Merci Jean-Yves 😉.

Ceci dit, il est visible au bourg du Conquet (29), dans les murs de la galerie Aventurine.

mercredi 15 mai 2019

Monocondyle à la plume de verre




 Un ami m'a offert une plume de verre et j'ai exploré son usage avec des recherches préparatoires au stage de Stéphanie Devaux sur le monocondyle que j'ai suivi début septembre 2018 (pour la définition de "monocondyle" suivre le lien).

Je savais que mon livre d'artiste tournerait autour du thème de l'araignée et j'ai donc fait des recherches lexicales et graphiques qui m'ont ensuite servies pour le stage de Stéphanie, des tableaux en collaboration avec Jean-Noël Riou (CORI) et plus récemment le stage "Nouvelles textures d'écritures" de Denise Lach. L'outil reste en permanence en contact avec le support, cela induit des contraintes stimulantes. J'ai donc réfléchi aux liaisons, ai naturellement été conduite vers la reine des cursives, l'anglaise et puisé dans ma mémoire personnelle du fil - j'ai depuis toujours cousu, tricoté, brodé.
Voici quelques images de mes recherches :








samedi 4 mai 2019

Pleins et déliés au pinceau pointu





 Voici une écriture que j'ai plaisir à pratiquer ces temps-ci. Elle tire son origine du travail préparatoire au stage sur le monocondyle de Stéphanie Devaux que j'ai suivi en septembre. J'ai repris au pinceau pointu des formes extraites de lignes bouclées continues, tracées au départ avec une plume de verre. Je l'ai ensuite travaillée dans l'optique du thème de l'araignée et j'en ai produit une version finalisée pour "Toile Léthale" et "Piège de dentelle". Elle est basée sur des formes courbes : ovales, cercles déformés, angles arrondis. Les appuis et relâchés du pinceau guident en partie la main et me donnent la sensation d'une écriture qui s'autoproduit. Ensuite, l'idée est de conduire le regard du spectateur et de le faire glisser sur les lignes, et de laisser ces dernières définir des contreformes harmonieuses.



Piège de dentelle et Toile léthale (CORI)







D'autres images sont visibles sur mon compte Facebook.
C'est une écriture que je peux montrer lors du stage "Composition calligraphique sur medium" que j'anime en juillet au Grouanec dans le Finistère.

mercredi 1 mai 2019

Stage d'été : Composition calligraphique sur MDF

,



 Cet été durant 4 jours du 9 au 12 juillet, j'anime un stage "Composition calligraphique sur MDF", ou comment calligraphier sur des fonds inspirants créés par vos soins.

C'est ce même stage que j'ai proposé l'été dernier chez Scriptores, en Belgique flamande.



Je vous propose quatre jours de peinture calligraphique : associer matière, couleur, image & calligraphie latine sur panneau de médium enduit.
Au programme de ces quatre jours : travail de la matière (enduction, pigment, liaison acrylique, encres, papier fin et poudre de marbre), lettrage (calligraphie, impression de caractères, intégration et transfert de textes et/ou d'images), composition et plus précisément composition calligraphique (variation des tailles de caractères, recherche de trames ou textures de lettres pour calligraphier mot, expression, pavé de texte, utilisation de différents outils : plume carrée, plume pointue, outils contemporains, pinceau plat et pointu, notions techniques pour écrire sur des supports variés).
 Le dernier jour sera consacré à la réalisation d'une composition personnelle de plus grand format (au choix 50x50 ou 60x40).

Pour la partie peinture du stage, il est possible d'être totalement débutant (c'est déjà arrivé ) ou de disposer déjà de plusieurs techniques. Dans ce cas, mes propositions enrichiront votre pratique personnelle.
J'essaierai dans la mesure du possible de proposer un  accompagnement personnalisé en calligraphie : ce peut être le travail du pinceau plat, du pinceau pointu, des outils contemporains mais aussi la plume carrée classique. Si ce stage ne s'adresse pas à des personnes sans aucune expérience calligraphique, beaucoup de pistes de travail s'offrent cependant à vous même avec un petit niveau.


Voici quelques images de mes tableaux (en entier ou détails) pour vous présenter une toute petite partie des possibles.