lundi 20 avril 2020

Visible à soi-même
















Encore un texte de confinement. Je l'ai emprunté au poète Pierre-Albert Jourdan.
Il est calligraphié en capitale libre à la plume pointue sur un fond de papier enduit, avec collage de papier fin et mis en couleur avec des pigments.








lundi 13 avril 2020

Le défi qu'on fit.




Pendant ces temps confinés, l'association belge Plumes et Calames organise un sympathique défi, calligraphier une lettre, un signe issus de l'alphabet latin, ou cyrillique ou....dans un hexagone de 8 cm de côté. Bref, il faut un compas et les souvenirs de la rosace à l'école primaire pour tracer le cadre.
 Céline Foissey, représentante française de l'association m'a transmis l'info et je vous montre ma participation ci-contre et ci-dessous.
 J'ai bien sûr travaillé sur papier enduit. Pour commencer, je me suis amusée à quelques recherches de "g" au pinceau plat sur un bout de journal. Lorsque j'ai été au point (…), j'ai tracé sur mon hexagone. En  noir et en rouge de venise (Gouaches Sennelier). Puis j'ai publié sur Instagram. Pour en savoir plus, allez faire un petit tour ici :
Le défi qu'on fit . Si vous n'avez pas de compte Instagram, l'organisation publie pour vous.




un exemple de mes recherches 



mercredi 8 avril 2020

L'espérance





 Le confinement est propice au rangement ...et voilà que mes yeux se sont posés sur l'arrière d'un n° du 1, celui du 5 septembre 2018, plus précisément sur un poème d'Andrée Chédid, L'espérance.
 J'ai été sensible à la symbolique du thème, l'opposition entre la lumière et les ténèbres, et puis l'énergie à la première personne de la conclusion, qui associe espérance et liberté d'esprit m'a mentalement transportée.
 Ce bout de papier enduit, mis en couleur aux pigments était prêt pour accueillir ce texte.

Dimensions : 35 x 25 cm
Technique : papier enduit, collage de papier asiatique fin, pigments, capitale libre à la plume pointue.

Détails :



dimanche 5 avril 2020

Transcender le temps









 J'ai fait une recherche de textes poétiques en relation avec cette période inédite de confinement que nous vivons en ce moment. Je me tiens loin des romans de politiques-fictions dystopiques que j'ai longtemps affectionné. Et je commence par me tourner vers une valeur sûre, François Cheng, ses "Cinq méditations sur la beauté".
La perception du temps, actuellement est déformée par rapport à avant le confinement. Pour moi ça passe plus vite, je ressens moins la pression de ce temps qui manque. Cependant il est moins palpable, il y a comme des accélérations soudaines et je n'ai pas vu passer la journée ou la semaine. La chronologie se dilue plus vite.  Pourtant je suis toujours aussi occupée mais sans ces interactions immédiates qui me soustrayaient impérieusement à mon flot de pensées. Cela permet à ce dernier de s'épanouir.
Dimensions : 35 x 25 cm.
Technique : papier enduit, collage de papier fin et mise en couleurs aux pigments. Capitale libre réalisée à la plume pointue avec un pigment ocre en liaison acrylique et une encre noire de chez Rohrer & Klingner.

Détails :
























mercredi 1 avril 2020

Confinement : activité couture








 En général, quand je sors ma machine à coudre sur ce blog, c'est pour coudre du papier.
 Mais en ces temps étranges, je l'ai employée à coudre des maques de protection en tissu.

et pour celles et ceux que ça intéresse, voici un petit mode d'emploi.
Cliquer pour agrandir.