lundi 28 octobre 2019

Retour de stage : Lettres expérimentales au colapen


Petite mise en place d'une phrase de Michel Tournier (Journal Extime) pour illustrer une proposition de composition calligraphique. La mise en place est réalisée au colapen sur un brouillon. Sur une table lumineuse, certaines parties sont calligraphiées à nouveau directement en variant les textures, d'autres ne laissent voir que leur contour repris au microfeutre pigmenté noir.
J'ai pris plaisir à la réaliser pour mes stagiaires de ce week-end,  qui pour s'intier à la calligraphie ont travaillé sur les qualités et l'expressivité du trait puis mis en place quelques alphabets et mots au colapen.

Trait expérimental - Accordéons des stagiaires


lundi 21 octobre 2019

Montreuil-Bellay 2020 : Voyage et poésie


 Voici la présentation du premier stage que j'animerai  à Montreuil-Bellay en février prochain. Evelyne Sagot m'a fait l'honneur et le plaisir de me demander de concevoir les visuels du salon Anima Libri 2020 sur le thème "Voyage et poésie" et je lui ai proposé des paysages ouverts semi abstraits,  dans des tons bleu et vert..
 Je serai présente sur les trois jours du salon les 21, 22 & 23 février 2020, mais aussi en amont en animant un stage de deux jours "Capitales Libres sur papier enduit" et en aval en proposant un second stage, "Linocalli mise en scène". Ces stages sont tous niveaux, ils proposent des techniques adaptables à chacun(e), ouvrant la porte d'une expression personnelle.
Cette présentation du premier stage "Capitales Libres sur papier enduit" est réalisée par Evelyne Sagot. Vous pouvez la contacter ici si vous êtes intéressé(e)s :
salon.animalibri@gmail.com


Visuel de l'affiche du salon

mercredi 2 octobre 2019

Online course : "Thoughtful gesture" par Yves Leterme, 4ème semaine


La quatrième semaine du cours online d'Yves Leterme "Thoughtful gesture" se termine. Le terme "thoughtful" peut se traduire (Reverso) par "réfléchi" "mûrement réfléchi" mais aussi entre autres "attentionné" "avec prévenance". La seconde à mon avis convient bien. Au cours de ces semaines de cours, nous mûrissons réellement notre calligraphie. Nous affinons notre chancelière en analysant les différents paramètres qui permettent de la construire. Progressivement nous bougeons les lignes et notre chancelière enfile de nouvelles tenues et chaque fois elle doit se discipliner tout en présentant une allure naturelle. Sacré challenge ! Car il s'agit de contrôler son rythme, de contrarier parfois des habitudes ancrées anciennes devenues inconscientes, d'enchaîner une suite de décisions rapides, à des moments précis tout en restant zen et détendue. Il faut aussi affronter la difficulté, que la main ne fasse pas comme la tête le souhaiterait, ne pas se décourager en s'appuyant sur ce qui semble fonctionner. Recommencer, rater une fois, deux fois, poser un trait approximatif, reprendre une nouvelle feuille et sur le métier remettre l'ouvrage. Se poser, analyser, s'autocritiquer avec mesure et reprendre la plume. Yves propose la correction en ligne des devoirs ("assigments", le terme est aussi lourd en anglais qu'en français). C'est à la fois très éclairant mais exigeant aussi. La correction est consultable par tous les membres du cours, et je trouve très intéressant et aidant d'y jeter un œil.

 Vous voyez ici des extraits d'une chanson de King Crimson. (Je profite des vidéos en anglais pour travailler la langue de Shakespeare).  Dans la première version, j'ai travaillé la vibration du texte en veillant aux connexions entre chaque lettre. Il s'agit de faire subtilement danser les lettres au-dessus et en-dessous de la portée.  La seconde version ajoute à la vibration la compression. Sur la dernière feuille, il s'agit d'adopter le monorythme, c'est-à-dire étroitiser chaque lettre, égaliser les espaces interlettres tout en les augmentant.

Ce dernier point a été difficile, et je pense que sur cette dernière ligne les lettres sont encore trop serrées. Faire danser les lettres tout en les écartant est encore à travailler.


Alors, pour me détendre j'ai posé une modeste petite ligne avec mon EZ-A pen.