mercredi 31 mars 2010

L'inconnu sur la terre 1


"Je voudrais vous parler loin, longtemps, avec des mots qui ne seraient pas seulement des mots, mais qui conduiraient jusqu'au ciel, jusqu'à l'espace, jusqu'à la mer. "

                J.M.G. La Clézio
 Premières lignes de "L'inconnu sur la terre" de J.M.G. Le Clézio.


Technique : Médium enduit, pigment noir de fumée, utilisé en humide sur humide, à la manière de l'aquarelle. Ecriture à l'aquarelle gris de Davy. Les bords sont poncés et les coins arrrondis pour donner de la douceur.
Année : 2006


Ce petit tableau, 20 x 30, est le premier d'une série de deux. J'ai peu de mots pour en parler, ce sont les couleurs et la composition qui s'en chargent, par exemple le petit espace aux deux tiers du tableau.
J'ai lu ces premières lignes du livre de J.M.G. Le Clézio il y a plus de vingt-cinq ans, je n'ai pas oublié l'émotion ressentie. Les écritures de ce tableau sont de mon point de vue calligraphique, imparfaites. Cependant, c'est ainsi qu'elles m'ont parues les plus justes, aériennes, correspondant à ce que je ressens en lisant ces lignes.
Le tableau jumeau reprend  la suite du texte de Le Clézio. Il est moins flou, le propos se précise,  et les formes, les écritures du tableau sont en tension pour pouvoir vibrer.



Post du 30 janvier

En savoir plus sur J.M.G. Le Clézio

Le livre n'est plus disponible en Nrf actuellement. Mais il l'est dans la collection "L'imaginaire" chez Gallimard.


2 commentaires:

  1. "....avec des mots qui ne seraient pas seulement des mots, mais qui conduiraient jusqu'au ciel, jusqu'à l'espace..."

    Que cherche le moine Zen peignant des roseaux ?
    Avec les mots du pinceau , il écrit des mots qui vont vers le ciel , vers l'Infini .

    RépondreSupprimer