dimanche 10 janvier 2010

Solaris



Solaris évoque aux cinéphiles le film de Tarkovsky et plus récemment celui de Soderbergh avec Georges Clooney.
J'ai découvert ce roman de l'écrivain polonais  Stanislas Lem pendant l'adolescence et je l'ai souvent relu. Bien qu'il soit classé dans la catégorie SF (publié dans la collection "Présence du futur" chez Denoël), je le considère plutôt comme un roman philosophique. Il y a peu d'action spectaculaire mais un climat psychologique intrigant. Est posée la question de l'autre, d'une altérité totalement étrangère qui puise dans les émotions des hommes présents pour tenter de communiquer et par là-même touche à leur psyché profonde. L'homme ne sait pas communiquer avec une entité pensante étrangère mais il ne sait pas non plus communiquer avec ses semblables car son monde intérieur lui est un continent presque inconnu.




Je donne ici une image de l'océan de Solaris, tel que je l'ai imaginé en lisant le roman.


Format : 20x20
Technique : médium enduit, pigments, encre gomme laque.
Il n'y a pas de texte écrit, juste des tracés calligraphiques.






P.S. : Nouvelle image sur le post du 3 janvier. Une image renouvelée chaque soir...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire