mercredi 29 septembre 2010

Calligraphie appliquée : initialisation de cahiers.




Septembre, mois de la rentrée des classes et préparation des cahiers. C'est l'occasion de jouer sur deux tableaux : alors que je manque d'un peu de temps pour assouvir mon addiction calligraphique, je me donne bonne conscience en préparant de jolis cahiers pour mes petits élèves....Mais... il n'est jamais trop tôt pour leur donner le goût de la belle écriture..... Et c'est toujours un entraînement de plus pour moi.
Les petits cahiers administratifs sont recouverts de papier kraft, et calligraphiés vite fait au petit pinceau plat avec de la gouache. Les couvertures des grands cahiers sont aussi en kraft. Ils ont fait leur premier exercice de graphisme de l'année en effectuant des mouvements circulaires avec une craie grasse et ils ont ensuite passé de l'encre sur toute la surface au spalter. Je ne vous dis pas les petits doigts sur le manche du pinceau. L'étiquette est en papier popup noir, calligraphiée en chancelière au blanc de titane. A gauche de celle-ci figure leur photo.

lundi 27 septembre 2010

Art Postal (Anniversaire)













Lorsque je découvre ce genre d'objet postal dans ma boîte à lettres, je n'ai aucun doute sur l'expéditrice. Il s'agit de Stéphanie Devaux. Et je suis à chaque fois émerveillée et éblouie d'être la destinatrice d'une de ces merveilles.
Et à l'intérieur :



















Une composition textile.

samedi 25 septembre 2010

Textes fossiles 1















 Dimensions : 80x40
Technique : Médium enduit en sombre et clair, gravé à la pointe sèche. Tracés au crayon pastel Conté sanguine, carmin d'indigo. Couche de carmin d'indigo mélangé à du liant et de la poudre de marbre. Collage de papier chinois monotypé (traces d'écritures inversées)



Détails :

Art postal : à l'occasion de mon anniversaire.













Merci à Laurence, Elisabeth, Patrick, Stéphane et Geneviève.

mercredi 22 septembre 2010

Vu sur la toile : a pencil alphabet.
















 Non, vous ne rêvez pas, c'est un tout petit alphabet sculpté sur les mines de rognures de crayons graphite.
C'est tellement incroyable de poésie, si bien mis en scène aussi, que j'ai eu envie partager ces images avec vous.
En fait, très souvent -presque tous les jours-  je vais sur le blog de "Callie" qui a mis en lien dynamique d'autres blogs.
Ceci me permet de suivre facilement certains blogs que j'apprécie et de découvrir les travaux des autres. Ces images proviennent du blog  collectif "A letter A week"".

mardi 21 septembre 2010

Art Postal : envois












Voici des enveloppes que j'ai postées pendant cette dernière quinzaine.
J'ai imprimé des images sur  du papier Ingres.
Pour Cécile j'ai travaillé une photo de plaque d'égout avec Xnview. Pour Laurence, j'ai choisi parmi les photos de pierre que j'ai prises cet été à Paris et pour Elisabeth, j'ai fait une recherche "cartes anciennes" et "portulans" sur Google images.
Écriture des adresses à la gouache Linel.

dimanche 19 septembre 2010

Une video de Luca Barcellona.


Legacy of Letters from Luca Barcellona on Vimeo.

Pour les amoureux(ses) de la fraktur et ceux et celles qui le deviendront après avoir regardé cette vidéo.

J'ai découvert cette vidéo au début de l'été grâce au blog de Graphos.
Pour découvrir des images des travaux de Luca Barcellona, clic droit sur ce lien. (Je vous recommande particulièrement l'album "Rebel Ink".)
Et enfin  si vous avez l'occasion de parcourir le livre de Marco Campedelli "Calligraphie et design graphique" (édition française) vous retrouverez des travaux de Luca Barcellona aux pages 54, 55, 57 et 60.

vendredi 17 septembre 2010

Les villes tentaculaires 3.


Voici le troisième et dernier élément du triptyque "Les villes tentaculaires".

"Des lettres de cuivre inscrivent l'univers", de cuivre brillant et clinquant, et non des lettres d'or. La palette des couleurs s'est élargie de couleurs chaudes et la composition est plus riche en zones contrastées d'ombres et de lumières, en plans sous-jacents, dérobés. Ce sont les lumières factices de la ville...

Dimensions : 20x20
Technique : médium enduit, fond au noir de fumée en "petit humide" au pinceau ébouriffé et à l'éponge. Collage de papier whenzou monotypé puis repris à l'aquarelle, textures de lettres.
Pigments : noir de fumée, ocre jaune Nordin, aquarelles  ocre jaune et rouge indien de W&N.

jeudi 16 septembre 2010

Le facteur est passé.
















Le facteur est passé aujourd'hui, une seule fois je suppose, mais doublement. Callie et Cécile me fêtent mon anniversaire avec un petit peu d'avance. Et cela fait plaisir.

mardi 14 septembre 2010

Les villes tentaculaires 2.

Vous voyez ci-contre la partie centrale du triptyque que j'ai commencé à vous présenter la semaine dernière.
Ce triptyque comporte quelques extraits des "Campagnes hallucinées" et des "Villes tentaculaires", mais au-delà des textes, c'est l'atmosphère générale des recueils en entier que j'ai tenté d'exprimer. Les textes se devinent, ils précisent le sens, mais ils sont loin de le porter à eux-seuls. La composition, la limitation de la palette de couleurs -noir, blanc et violet de mars-, les éclairages blafards, les scarifications parlent bien plus de l'exode, de la désolation du chemin, du désespoir de l'arrivée. Sur la troisième partie du triptyque que vous verrez dans quelques jours, j'ai légèrement élargi la palette des couleurs....

Dimensions : 30x27,5
Technique : médium enduit, Pigments -noir de fumée, blanc de titane, violet de mars- collage de papiers chinois travaillés (dont écritures en miroir), lignes scarifiées avec un X-acto.

dimanche 12 septembre 2010

Les villes tentaculaires 1

Voici le premier élément d'un triptyque réalisé sur des textes d'Emile Verhaeren extraits des "Campagnes hallucinées" et des "Villes tentaculaires".

C'est un poète belge d'expression française qui a vécu de 1855 à 1916. Il a entre autres publié deux recueils de textes poétiques sur l'exode rural vers les villes industrielles. Je l'ai découvert à l'école, à la fin du primaire et j'ai à l'époque été sensible au rythme de sa langue et à sa puissance d'évocation. C'était mon premier contact avec une poésie noire, douloureuse, traitant de la condition humaine, à l'opposé des jolis textes que l'on donnait à apprendre aux élèves. Trente-cinq ans plus tard, cette émotion ne s'est pas démentie, elle s'est juste complétée par la dimension politique de cette poésie.

Dimensions : 20x20

Technique : médium enduit, pigments (noir de fumée, violet de mars, rouge anglais), collage de papier chinois monotypé, lignes blanches scarifiées.

Stéphane Alfonsi sur FR3 Lorraine.






Vendredi 10 septembre, Stéphane Alfonsi a fait l'objet d'un reportage télévisé pour le journal régional de FR3 Lorraine.
Voici le lien :
Journal Régional FR3 Lorraine

Bon, il faut subir deux publicités, patienter 13 minutes en écoutant d'une oreille le journal (largement le temps de se préparer un petit café), et enfin arrivent les images qui ont justifié cette patience.

mercredi 8 septembre 2010

La bouche est la brèche.







Dimensions : 62x20

Technique : médium enduit, pigment carmin d'indigo, encres acryliques blanche et  noire, lignes gravées à la pointe sèche. Folded pen. Les écritures encore humides sont absorbées, puis partiellement lavées.

Ce tableau repose sur un texte d'Edgar Morin, extrait du tome 1 de "La méthode", "La Nature de la Nature" : p 207 de l'édition en Points SEUIL (1er trimestre 1981), lignes 10 à15 puis lignes 17 à 20. Comme pour "Ordre et désordre 1", le texte y est mais volontairement illisible.

lundi 6 septembre 2010

Essais de capitales sur tissu de lin : la réalisation finie.

Début août, je vous avais fait part de mes essais de capitales au pinceau plat sur tissu de lin.
Voici enfin des images.
Le tissu de lin noir a une trame assez épaisse, j'ai eu du mal à ajuster la fluidité du médium, de la peinture pour tissu blanche avec une pointe de pigment ocre jaune. En effet, cette peinture fuse vite à la moindre quantité d'eau en excès et trop épaisse, le tracé devenait périlleux. Bon... voilà le résultat. Sur les pièces rouges en lin plus fin, j'ai employé de l'acrylique noire "Basics" de chez Liquitex. Tracer s'est révélé plus facile (la surface était plus lisse), mais j'ai tout de même dû veiller à ne pas trop humidifier mon pinceau.
La jupe a été lavée trois fois à la main, de la matière est partie au premier lavage, depuis les tracés restent stables. Et, cet aspect estompé me plaît bien.

Le texte : "Sais-tu qui je suis ? Le rayon de lune........Je voulais te montrer la route opportune." Maupassant.

dimanche 5 septembre 2010

Art Postal






Voici ce que j'ai reçu cette semaine : Textura ornementée de motifs traditionnels d'enluminure : de petites feuilles de vigne modernisée par les couleurs.
Merci Cinabre.

mercredi 1 septembre 2010

"Une lenteur naturelle" de Stéphanie Devaux

...ce qu'elle croit devoir être.....ce papillon....une lenteur naturelle....







..... un doux morceau de poésie visuelle, que j'ai eu grand plaisir à recevoir.

C'est une œuvre de Stéphanie Devaux.
Lien 1
Lien2 : des œuvres de Stéphanie Devaux




Stéphanie Devaux a publié " Lettres de la religieuse portugaise" aux  Éditions Alternatives et toujours chez ce même éditeur, elle a participé avec Laurent Plughaupt, Denise Luc et Jean-Marie Dommeizel à l'ouvrage "Pas plus sage qu'il ne faut".













Librairie en ligne :
Lettres de la religieuse portugaise.

Pas plus sage qu'il ne faut.

Art postal de Belgique : ma réponse


Voici ma réponse aux vœux d'anniversaire en avance.C'est une impression sur du papier kraft d'une image de carte ancienne d'Australie. La feuille est pliée en trois et un petit mot est écrit à l'intérieur.