jeudi 9 mars 2017

Rustica au pinceau plat, je continue à jouer.







Le texte est extrait de "La vie des abeilles" de Maurice Maeterlinck.
"L'homme a la faculté de ne pas se soumettre aux lois de la nature et de savoir s'il a tort ou raison d'user de cette faculté, c'est le point le plus grave et le moins éclairci de sa morale."
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire