mardi 14 mai 2013

Laurent Pflughaupt : "Partir du vide et sculpter l'extérieur".

La lettre expliquée par l'exemple, Laurent Pflughaupt















 Le week-end dernier, je me suis rendue à un stage de calligraphie organisé par Lucile Dupeyrat et Gérard Guerry à Coulon et animé par Laurent Pflughaupt : Trans)formes.
Nous avons travaillé sur la structure de la lettre :  comment la modifier en lui gardant sa cohérence, comment lui donner plus de force, d'originalité, de créativité. Laurent nous a proposé plusieurs pistes de travail : dédoublement de traits (épaississement/désépaississement du trait), rotations de l'outil,  modification d'écritures historiques, travail au calque... et des documents de travail somptueux, belles sources d'inspirations. Nous avons travaillé sur les lettres dans la recherche du plus beau résultat possible : traits calligraphiques bien sûr mais aussi retouche dans le frais, retouche à posteriori, modifications progressives au calque, en veillant aux petits détails qui guident imperceptiblement l’œil et donnent son fini au signe. Il a distillé des considérations esthétiques tout au long des deux jours : principe de non égalité des traits (longueur, direction, variation d'épaisseur), trouver un équilibre féminin/masculin (mais pas 50/50), sculpter le trait, enrichir son vocabulaire de formes pour se renouveler... qui ont orienté nos travaux.
 Très vite nous avons mis en page nos signes : il nous a d'emblée amenés à produire des compositions avec une perspective optique en superposant des couches de la plus claire à la plus foncée tout en diminuant en parallèle la taille de l'outil (travail sur la transparence et la profondeur). Et puis, à notre demande, le dimanche matin, il nous a dispensé un joli petit cours sur la structure de la lettre à l'aide d'un feutre Copic Wide et sa conception de la composition (constructions géométriques utilisant le nombre d'or). Vous pouvez observer les documents produits dans le diaporama situé dans la colonne de gauche de ce blog. Vous pouvez aussi les regarder sur Picasa.



son site

1 commentaire:

  1. Merci Elisabeth pour ce partage.....J'espère voir Laurent en fin d'année....Très belles réalisations, comme toujours!

    RépondreSupprimer