jeudi 25 novembre 2010

Scriptorial d'Avranches : exposition des oeuvres du peintre He Yifu.



Si vous êtes bretons,  et peut-être aussi d'ailleurs, vous devez reconnaître la couverture de cet ouvrage du peintre chinois He Yifu, paru il y a une dizaine d'années et joli succès public de librairie.
Un succès absolument mérité, nous reconnaissions nos paysages mais traités avec une technique et une sensibilité chinoise. Il avait fait montre d'un art du cadrage qui conférait une vraie puissance à ses œuvres réalisées pourtant sur du papier de riz : je pense au cheval à la croupe conséquente, au paysage de Plounéour-Ménez sur lequel explosait la noirceur des monts d'Arrée en hiver, renforcée par un subtil contraste lumineux. Je pourrais continuer... Et je me rappelle aussi d'avoir souri devant des artichauts traités dans la plus pure tradition chinoise.
He Yifu est décédé en août 2008, et actuellement plusieurs expositions hommages ont lieu en France, à Grenoble (Info de Calli'grain de folie) mais aussi au Scriptorial d'Avranches. Et c'est celle-ci que j'ai eu le bonheur de visiter. Je n'avais jamais vu ses œuvres autrement que dans des livres ou sur la toile. Ce qui m'a surprise, c'est d'abord les dimensions importantes de certaines œuvres. Cela renforce encore l'impression particulière de perception de l'espace induite par la composition, qui juxtapose différents plans. Il interprète et recompose l'image, et rend le sujet plus présent.
Et puis, j'ai découvert une part de son œuvre dont j'ignorais totalement l'existence : une série de petites compositions abstraites en dégradés d'encre noire : j'ai été profondément touchée.

Date : jusqu'au 27 février (attention, le scriptorial sera fermé en janvier)

Quelques liens :
Association rennaise Encres de Chine
Voyage d'un peintre chinois en Bretagne
Recherche d'images Google

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire