mercredi 3 février 2010

Correspondances


J'ai discuté aujourd'hui de la perception sensible et le terme synesthésie est venu dans la conversation. En y repensant ensuite, ce texte de Baudelaire m'est venu à l'esprit.
J'ai toujours ressenti ce texte physiquement, avec les sens. Il situe l'être humain, homme de langage, dans le concert synesthésique de la nature.

 Dimensions : 40x60 Technique : médium enduit, pigments, gouaches extrafines, impression acrylique d'une plaque de lino gravée de runes. Ce motif crée des textures au milieu des couches de peinture, et par impression partielle, des circulations traitées de manière graphique. Cette utilisation sur différents niveaux, associée aux couleurs me permet de créer un relief optique. J'ai beaucoup procédé par ajout et retrait, pour créer d'autres textures très fines. L'écriture est elle aussi essentiellement traitée en textures gestuelles, pour créer des vibrations.

Energie, ascension, vibration, sensations primitives.



Lire le texte






1 commentaire: