jeudi 13 avril 2017

Bruges la belle.







 Avant d'aller chez Interligne, je me suis accordé deux jours pour musarder à Bruges. De la beauté à chaque pas, où que le regard se porte. Sur l'image ci-contre, Van Eyck marche vers le centre de la ville.
 J'ai envie de commencer par vous montrer des chiffres, ceux qui numérotent les maisons. Plutôt sobre en général, typographiques très souvent avec quelques exceptions lapidaires.


La seconde plaque est celle de Maud Bekaert, dont j'admire le travail de gravure lapidaire.
Sur la première on voit que 3 est la moitié de 8.



Quand le temps ajoute sa patine.




Demain, vous verrez une première série de lettrages...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire