samedi 29 août 2015

Album colapen 37.







 Deux interprétations d'un même style avec le même outil : différence de module obtenue en changeant l'angle de l'outil, reprise des mêmes formes avec quelques améliorations.
L'alphabet bleu, gras et tronqué fonctionne comme une frise plus décorative. La suppression de la base des lettres accentue l'aspect rythmique des tracés. Il relève la composition binaire un peu plan-plan en jouant le rôle du troisième.

mardi 25 août 2015

Album colapen 36.





 Lettres tracées dans un esprit de chancelière manipulée avec un outil qui répond moins bien qu'une plume carrée.  Moins contrôlée, la lettre est plus vivante, moins contrôlée, elle perd de sa perfection.
Une piste de travail se dessine alors : agrandir, sélectionner, décalquer, retravailler les tracés et reporter sur un autre support. La base est calligraphique mais n'est qu'une étape d'un travail de lettrage.

lundi 24 août 2015

Album colapen 35.









 Traits scratchés et lettres travaillées du bout de l'outil. J'ai recherché du contraste dans le rendu des traits. Tout n'est qu'une question de position et d'appui de l'outil.

samedi 22 août 2015

Album colapen 34.











 Dilution mouvante du carmin d'indigo, le colapen est poussé à rebrousse-poil, c'est-à-dire en remontant pour donner ces traits giclés, dus à la vibration du bord de la plume.

vendredi 21 août 2015

Album colapen 33.




 Je poursuis dans la veine onciale, j'ai mieux géré le "P" cette fois-ci. Je ne sais pas pourquoi, en traçant ces lettres je pense onciale mais aussi lettrages contemporains style graff...
Brou de noix, cernage au feutre fin à pigments.

mercredi 19 août 2015

Album colapen 32.







Un alphabet de facture onciale, l'outil convient assez bien à leur tracé. Avec un peu de recul, à refaire, je modifierais le jambage du "P", la lettre est trop lourde et manque donc de lisibilité.

mardi 18 août 2015

Album colapen 31.







Alphabet de minuscules : mis à part le "j"et le "s", chaque lettre est constituée d'un trait exagérément épais et d'un trait fin. Les lettres sont ensuite cernées au feutre à encre pigmentée fin.
J'ai utilisé ces lettres après les avoir agrandies, calquées et retravaillées sur un bastaing. Le même alphabet très agrandi et aux bords lissés est bien différent avec un agrandissement moindre et une volonté d'accidenter ces mêmes bords. Vous verrez cela bientôt.

samedi 15 août 2015

Bécherel en Août







 Je passe une petite semaine à Bécherel - j'y suis jusqu'à mercredi prochain 19.00, de permanence à la galerie "L'ivre de l'art".

Ce week-end, après celui de juillet qui a été un plaisir,  j'anime un deuxième stage sur le papier enduit. Et c'est encore bien agréable.


Fin de journée, chacun(e) a rangé son espace pour continuer demain: avancer sur les petits carrés 15x15 cm, enduire et mettre en couleur un leporello. Les objectifs du stage sont d'une part d'apprendre à préparer et enduire du papier, préparer et employer des pigments, expérimenter des encres pigmentées et à base de gomme laque, et d'autre part d'aborder des notions de composition et de mise en page. L'optique étant le travail de la matière.


Quelques éléments de composition


Enduits, prêts à subir moult traitements


jeudi 13 août 2015

mercredi 12 août 2015

mardi 11 août 2015

Album colapen 29.









Sur un alphabet de capitales "crayonnées", un lavis clair structure l'espace défini par la page.
Un alphabet de capitales brutes indigo rehausse le tout.
 Les capitales brun pâle, constituent l'arrière-plan, le lavis bleuté le plan intermédiaire, les lettres indigo, placées aux deux-tiers de leur hauteur à cheval sur la limite du lavis, fonctionnent comme un motif en premier plan.




dimanche 9 août 2015

Album colapen 28.






Capitales dessinées à partir d'une structure remplie de petits points. (technique apprise d'Elmo van Slingerland il y a quelques années.)

samedi 8 août 2015

Album colapen 27.

 Encore des capitales approximatives, dessinées  du bout de l'outil, mélange de petits traits, de points,  ou seulement de fines lignes juxtaposées. Un léger lavis réalisé avec l'eau du pot (carmin d'indigo et brou de noix) anime un peu ces pages.

jeudi 6 août 2015

Album colapen 25.














Ébauches de capitales dessinées du bout de l'outil, anglaise gestuelle, lavis.

L'atelier de reliure "Livre en scène"






 En face de la galerie L'ivre de l'art, il y a un des plus beaux intérieurs de Bécherel, l'atelier de reliure d'art traditionnelle "Livre en scène". Lors de mon dernier séjour à Bécherel, j'ai fait la connaissance de la relieuse  Stéphanie Thomas, et visité en détail son espace de travail : les boiseries, les vitrages, la coursive qui couronne la pièce, les outils de la reliure, les cuirs, les papiers, la papeterie originale .... et les livres reliés. Ce lieu semble hors du temps et est pourtant bien vivant. Les objets, les outils, sont anciens mais sont encore employés au quotidien, dans leur usage premier.
Stéphanie réalise des créations et des restaurations et accueille des stagiaires désireux de se former.

Un aperçu de l'atelier, un des deux décors de Sophie Busson qui ornent la devanture de l'atelier.


Stéphanie a réalisé pour mon album colapen une couvrure simple en cuir noir. Mon album de recherches calligraphiques est devenu de ce fait  plus précieux...


Sur le blog de Bécherel "Autour du livre",
la page consacrée à Stéphanie.
Vous y trouverez ses coordonnées professionnelles.

lundi 3 août 2015

Album colapen 24.










Superposition de plusieurs plans :
carolines en indigo saturé, "Idées" de capitales romaines crayonnées du bout de l'outil (formes, proportions, espaces sont à travailler), bandes de lavis.
Ce pourrait être la maquette d'une future composition.

dimanche 2 août 2015

samedi 1 août 2015

Album colapen 22.











Cassel et Indigo, plusieurs tailles de caractères, un esprit carolingien. Tout cela est tracé avec le même outil, tenu différemment.