vendredi 15 août 2014

A voir : Marion Zylberman à la médiathèque des Ursulines à Quimper




 Cette semaine, je suis allée à Quimper pour voir l'exposition  Picasso au musée des Beaux-Arts. Un agréable moment imprévu tient parfois à peu de chose, ici une place de parking libre place de la Tour d'Auvergne, nous amenant à passer près de la médiathèque des Ursulines. Mon regard a été attiré par le bel aplat jaune de l'affiche et mon désir d'aller voir de près suscité par le nom imprimé. J'avais remarqué le travail de Marion Zylberman au dernier festival de carnets de voyages "Ici et Ailleurs" à Brest, et j'avais alors consulté son site.
La salle d'exposition de la médiathèque offre un bel écrin à un ensemble d’œuvres tout en sensibilité. L'accrochage est aussi très bien pensé. Les grands aplats rouges des "Retours de pêche" attirent d'emblée l'attention : la composition qui donne la primauté de l'espace au rouge me parle, s'articule à mon imaginaire personnel autour des bateaux du Guilvinec. Les murs de la salle présentent de grands formats, dans une progression colorée : rouge, noir, au fond de la salle le patchwork chamarré de l'estran à marée basse, puis turquoise et jaune. Au centre, au sein de ces grands espaces colorés, de plus petits formats présentent une vision plus intimiste : le paysage la nuit, les carnets d'artistes. Je suis allées dans les lieux représentés il y a longtemps et moins longtemps : je reconnais leur essence. Cela reste bien sûr subjectif, mais les choix plastiques qui donnent presque tout l'espace à la mer ou au ciel me semble particulièrement justes. Cela correspond au souvenir que j'ai gardé de Kerity, Penmarch'h et Le Guilvinec.

Quelques images :

Marion Zylberman

Marion Zylberman

Marion Zylberman

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire