mardi 15 avril 2014

Gothique de Koch, un stage de Lieve Cornil

tirage en blanc gras sur papier bambou


 Samedi et dimanche derniers, l'atelier de calligraphie Skrivañ accueillait Lieve Cornil, une calligraphe et designer graphique de Bruges.
Elle nous a présenté l'univers graphique du calligraphe illustrateur créateur de caractères allemand Rudolph Koch. Personnage passionnant, dont la calligraphie puissante et libre est d'une grande beauté graphique. Nous nous sommes attaché(e)s aux gothiques mais un petit tour au pays de la neuland ne nous aurait pas déplu.
Ses gothiques sont imprécises et dansantes. Prises isolément, les lettres semblent  presque maladroites mais assemblées donnent des blocs très vivants, et cohérents.
J'ai commencé par copier le plus précisément possible un petit texte pour appréhender l'écriture. Cette copie fidèle des masses et des blancs m'a amenée à un résultat à la limite de la caricature de l'écriture : les traits caractéristiques étaient présents ... juste un peu trop. J'ai donc réessayé, en m'attachant aux orientations des traits et au placements des "losanges" en cherchant l'esprit de la lettre.
L'étape suivante consistait à garder cet esprit sur un texte choisi par mes soins. J'ai retouché légèrement un des essais puis je l'ai décalqué et gravé sur une plaque de lino.

papier khadi - passé sous l'eau en cours de séchage
 J'ai fait plusieurs tirages sur des papiers différents : papier chinois fin de bambou, papiers noir ou rouge, papier khadi.


J'ai ensuite cherché des trames graphiques, en oubliant lisibilité et alignements et en passant à un outil moderne, le "Tim's folded Pen".


Plus j'appréhendais l'écriture, variant les orientations de traits, plus je la trouvais musicale, ressentant la succession des traits comme le déroulement intérieur d'un rythme.

D'autres images ces jours prochains.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire