mardi 2 avril 2013

Les fils du télégraphe








Dimensions : 25x25 cm
Ce petit carré médium a reçu plus que sa part de signes écrits. Posés, lavés, effacés, partiellement recouverts, teintés... ils donnent une impression de profondeur, impression renforcée par les "fils" rouges et blancs du dessus. Pour créer cette perspective optique le tableau fonctionne sur un jeu d'oppositions : les écritures du dessous sont plus larges que celles du dessus et constituent une surface, une texture graphique. Elles sont posées. Leur teinte est atténuée, la définition est plus floue. En surface, les écritures sont filiformes, souples, gestuelles (speedball et pinceau pointu), leurs couleurs sont plus saturées, et leurs bords plus nets. Elles fonctionnent comme un motif. Le blanc bien blanc et le rouge ont la faculté d'avancer vers le spectateur, et à l'inverse les teintes bleues reculent, c'est un moyen supplémentaire de renforcer l'illusion.

1 commentaire:

  1. Merci pour tout cela
    J'aime beaucoup le rendu des teintes

    RépondreSupprimer