samedi 29 septembre 2012

Carnet d'un voyage réunionnais








Cet été, j'ai reçu une enveloppe qui embaumait et contenait ceci.  En regardant les images, vous trouverez l'origine du parfum. Ce carnet d'impressions d'un voyage à La Réunion est réalisé par assemblage/ collage de divers papiers de couleurs vives. La bande obtenue accueille des éléments de toutes sortes, à l'image de l'île : photos, bouts de tissus, étiquettes, coquillages, graines et épices, le tout complété d'un texte bien tourné (c'est une constante des auteurs du carnet). Puis cette bande patchwork odorante est repliée en trois pages et demi, la demi-page servant de couverture. Une ficelle et deux boutons en coco assurent la fermeture.



C'est l'odeur si sensuelle et chaleureuse de la vanille qui domine.

Et en final, une vue du Piton de la Fournaise.
Un grand merci à Emma et Alan pour ce beau cadeau.

dimanche 23 septembre 2012

Sculpture : Svene - Tableau : Odile Kayser


 J'aurais dû vous parler de cette exposition, mais on remet souvent la visite de ce qui est près de chez soi. C'est maintenant un rendez-vous, depuis 1994 Plouarzel accueille les expositions de "Brut de Pinsé". C'est cette année la dixième édition.
 "Pinsé" vient du mot breton "pensé" qui signifie naufrage. Les pinseyeurs étaient à l'origine des ramasseurs de bois d'épaves. Par extension on appelle maintenant "pinsé" tout ce que qui vient de la mer et que l'on ramasse sur l'estran. Et les pinseyeurs sont des artistes qui utilisent ces matériaux pour créer leurs  œuvres. Petite précision, les artistes du Pinsé se situe dans le courant "Art singulier" et non "Art Brut".
 Brut de Pinsé 2012 présente des œuvres de huit artistes : Michel Jeanne, Odile Kayser, Léon Layon, Joël Merias, Jean-Jacques Petton, Pierre Rafenne, Martine Serrano et Svene.

Je vous présente ci-dessous une petite sélection personnelle donc subjective donc arbitraire.


Ouvres de Svene











Œuvres de Pierre Rafenne








Œuvres de Martine Serrano

















Œuvres de Jean-Jacques Petton














Le site de "Brut de Pinsé".
Visiter : Mairie de Plouarzel (heures d'ouverture de la mairie), jusqu'au 30 septembre.

mardi 18 septembre 2012

Liber Végétalis 9.





Liber Végétalis 9 est un leporello de papier épais (le "gravure" du Calligraphe, acquis il y a quelques années) enduit et travaillé au carmin d'indigo et à l'extrait de cassel. Le dos du livre est traité avec les mêmes pigments en technique humide sur papier non enduit.
 Il est présenté dans un vieil étui à couverts, dont l'intérieur est marouflé d'une feuille de papier fin monotypée.

Dimensions de l'étui : 27x15 cm.
Dimensions du leporello plié : 25x14 cm
Dimensions du leporello déplié : 25x65 cm







jeudi 13 septembre 2012

Liber Végétalis 8.







 Petit à petit, j'agrandis la série des Liber Végétalis.

Dimensions de l'étui : 42 x 24 cm.
Dimensions du leporello replié : 35 x 24 cm.
Dimensions du leporello déplié : 35 x 100 cm.

C'est un papier à dessin enduit, plié en leporello et travaillé avec du pigment noir de fumée.

L'étui est réalisé dans un papier un peu particulier : c'est de la bouse d'éléphant séchée et compressée en feuille. La matière première du papier  et la nourriture végétale des éléphants sont constituées de cellulose, soit broyée par des moyens mécaniques, soit par l'estomac de l'éléphant. Il est fermé par un bout de racine séchée et du fil de lin.















dimanche 9 septembre 2012

Reflets sur la Sèvre niortaise 1.







 En me promenant début juillet le long de la Sèvre niortaise vers 19 h, soudain j'ai vu passer .... les oies sauvages, non la lumière jouer sur la surface de l'eau. Sujet rêvé pour un exercice de composition photographique. Voici une petite sélection de photos sans retouche, tableaux abstraits absolument réels.




































mercredi 5 septembre 2012

Au château de Chambord


 L'on n'aborde pas la visite du château de Chambord l'esprit vierge. Il appartient à l'imaginaire collectif des français. L'école, le cinéma, la télévision...les connaissances qui visitent les châteaux de la Loire pendant leurs congés, contribuent à en construire une image rêvée. La renaissance française, François 1er, l'escalier à double hélice, Peau d'Âne de Jacques Demy  constituent une iconographie idéale qui associe l'Histoire et les contes de fée. Eh bien, la réalité est à la hauteur de l'imaginaire et je compte bien y retourner une seconde fois.





J'ai attaché mon regard à la réalité physique de ses matériaux, aux effets produits par son architecture, je me suis laissée séduire par les nuances de blancs de la pierre calcaire. En voici quelques visions parcellaires.



Des rythmes :













Des camaïeux de verre - de verts :












Des textures de blancs :

























Et peut-être de futurs fonds calligraphiés :