lundi 28 février 2011

mercredi 23 février 2011

Voeux 2011 : le facteur passe encore.
















En réponse à ma réponse au bonbon postal, Louise Jolly.
Voici ce que je lui avais expédié :














Nine a aussi pensé à moi :





















ainsi qu'Anne-Sophie :



vendredi 18 février 2011

Pop-up, Art et technique : les secrets du pop-up.






Lorsque nous regardons un livre animé, il y a toujours un moment où nous le tournons et retournons, cherchant à voir le mécanisme, qui la plupart du temps est dissimulé. Nous réfléchissons, essayant de faire fonctionner notre vision dans l'espace et puis nous abandonnons.... à moins que le livre ne soit abîmé. Et même là, c'est parfois bien compliqué. Car, la conception de volumes en papier est un métier : ingénieur papier.
Et l'un des plus grands, David A. Carter, et James Diaz ont publié un livre animé différent des autres. Bien souvent, les pop up illustrent des albums documentaires ou des histoire, ici il s'agit d'un livre technique, un répertoire mécanique pour créer des volumes et des mouvements. Et il fascine petits et grands : de trois ans à l'âge adulte, j'ai testé.





Un beau monstre blanc nous accueille, puis de nombreux mécanismes sont présentés sous un rabat à soulever et expliqués. Ensuite viennent des roues puis des mécanismes à tirette. Le livre à peine refermé, c'est à chaque fois la même demande : "On peut recommencer ?"










ISBN : 9-782-7459-3749-0

Le site de David A. Carter.

dimanche 13 février 2011

Pop-up : L'homme qui plantait des arbres.










Les lecteurs, lectrices, qui suivent ce blog depuis un certain temps, connaissent mon goût pour les livres animés. Il y a quelques semaines, je me suis offert  "L'homme qui plantait des arbres" de Jean Giono, illustré par Joëlle Jolivet, chez Gallimard Jeunesse. Le livre s'ouvre et se ferme par deux scènes pop-up magnifiques.
Jean Giono a écrit cette nouvelle en 1953, à la demande du magazine américain Reader Digest. Ce texte a eu un retentissement mondial et est considéré par certains comme un manifeste écologiste sur l'action positive que peut avoir l'homme sur son milieu. (source : Wikipedia)

Voici d'autres images :










En savoir plus sur la nouvelle grâce à Wikipedia.
Librairie en ligne. (Le livre coûte un peu plus de 10 €)

Le réalisateur Frédéric Back a mis en scène ce texte dans un très beau film d'animation. Cliquez ici pour le regarder. Il dure une demi-heure.


jeudi 10 février 2011

lundi 7 février 2011

Mail Art Across the World 2011 : ma participation.

Depuis 2005, un projet collaboratif international d'art postal se déroule tous les deux ans : Mail Art Across the World, MAAW pour les afficionados. Il s'agit de réaliser une ou plusieurs belles enveloppes, de les expédier aux adresses indiquées, une (ou plusieurs) par pays participant. En fait, vous décidez de votre degré de participation. A la date butoir, cette année le 1er avril, les enveloppes sont collectées, regroupées puis exposées selon un calendrier qui se créée petit à petit avec les organisateurs des pays accueillant l'exposition. Ce planning demeure ouvert à de nouvelles inscriptions à tout moment. Les enveloppes ne sont pas mises en vente.
Pourquoi participer ? Il n'y a rien à gagner, ni sous, ni prix de la plus belle enveloppe catégorie plume d'étain.... Alors, c'est juste pour partager  le plaisir de la calligraphie, de la recherche de compositions et d'écritures, pour le plaisir de les regarder dans la galerie du MAAW, que l'on soit simple amateur ou calligraphe confirmé. Pour vous en convaincre - et/ou passer un moment agréable - allez regarder les galeries des autres années, j'espère que vous aurez alors envie d'alimenter celle en cours. C'est ici.

En visuel, j'ai mis une de mes participations à la sessions 2011. En voici d'autres :










Et deux enveloppes d'Armelle, Skrivañ (association de calligraphie brestoise) :




















Créatives, non ?

vendredi 4 février 2011

Voeux reçus 2011 - 9.







Le mois de janvier est fini, mais c'est la date d'envoi qui fait foi. Et ce matin, ma boîte à lettres était presque vide sauf... ceci, ci-contre.
Papier chinois aérien, tulle, petits fils et passementerie composent une jolie missive tout en légèreté.
L'auteur : Stéphanie Devaux



Et à l'intérieur :

mercredi 2 février 2011

Exercice de composition photographique : le bassin aux poissons rouges.





Mi-janvier, j'ai suivi un stage de Kitty Sabatier à Pierrelaye. Dans le jardin de notre hôte, il y a un bassin avec des poissons rouges. Lors des pauses que je me suis accordées pendant ces deux jours, j'ai pris plaisir à observer et photographier ce bassin.
Vous pouvez les regarder sur Picasa ou dans le diaporama à gauche du blog.
Se reposer oui, mais maintenir le regard en éveil.
J'ai donc cadré (placement des éléments dans les images), joué avec les transparences, les illusions de plans, les couleurs. Il y a deux harmonies, l'une sombre - les photos sont prises à la fin de la journée, l'autre lumineuse - les photos sont prises en fin de matinée.
J'ai bien entendu pensé aux poissons de Matisse, aux estampes japonaises, mais aussi à des atmosphères de science-fiction.