samedi 6 août 2011

La Gacilly 1 : galeries de photos à ciel ouvert.




La Gacilly, village situé dans le Morbihan est connu car il est le berceau de l'entreprise de cosmétique végétale "Yves Rocher". Au cours des trois dernières décennies, un nombre important d'artisans d'art s'y est aussi installé et depuis huit ans un festival de photos en plein air y est organisé chaque année.
 Je crois que La Gacilly pourrait aussi être connue comme un village jardin, avec des rues follement fleuries, des espaces naturels qui accueillent des espèces sauvages, un jardin labyrinthe dont les allées sont délimitées par des haies d'osier vivant tressé... et plus encore.
 C'est un cadre idéal pour accueillir des expositions de photos à ciel ouvert. Le village est en fait une immense galerie consacrée à la photo : des tirages grand format sur des panneaux résistant aux intempéries d'excellente qualité ponctuent la déambulation. Le thème de ce huitième festival est "Peuples et nature", il se situe dans le cadre de l'Année Internationale des Forêts.  Un seul regret, il faudrait passer plus qu'une demi-journée pour recevoir toutes ces images. J'ai donc fait des choix. Je retiens en premier lieu les "Images buissonières", photos en noir et blanc de Marc Riboud, présentées dans la galerie du labyrinthe végétal.















Dans la galerie de La Passerelle, j'ai été interpellée par les "Cabanes", qui présentent des constructions précaires fabriquées par des exclus de notre société (pauvres, sans-papiers...) qui trouvent un dernier refuge au sein de "jungles" occidentales.La forêt comme seul abri possible, l'arbre pour protéger et fournir l'armature du foyer.

















Mon dernier choix est "Méditations" de Michael Kenna, exposition présentée dans la Galerie de la rue Saint-Vincent. Ces images ont fait écho au travail que je mène dans ma série Végétalis.






















Les deux photos ci-dessus proviennent du site du festival : Nicolas Henry et Michael Kenna.


La première photo présentée dans ce billet a été réalisée par Michael Nicols pour National Géographic, elle mesure 12 mètres de haut et a nécessité la mise au point d'un appareil gyroscopique doté de trois objectifs.

Et pour finir, cliquez ici. C'est le site du festival.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire