mardi 29 juin 2010

Travail en cours 1 : interrogations ...réflexion.




J'ai la plupart du temps des fonds de tableaux laissés en suspends, qui ont besoin de temps pour mûrir. En voici un. Je l'ai réalisé il y a quelques mois.
J'ai eu envie de traiter de la notion "d'hubris" (la démesure au sens antique du terme) dans une optique plus exploratoire des émotions que morale.
D'un point de vue visuel, je pense que le tableau fonctionne pas mal. Je n'ai pas encore trouvé de texte, je pense à Achille dans l'Iliade. Mais je me pose aussi la question - comme il m'arrive parfois - :  Faut-il calligraphier ? Ce n'est pas fixé, je tourne autour du sujet, traduire, calligraphier la démesure n'est pas chose facile.
J'ai l'été pour m'y atteler.

Dimensions : 70 x 50
Technique : médium enduit, pigments.


Détail :  

 
















Définition du terme " hubris"  par "Le garde-mots"
Discussion sur la notion d'hubris dans le blog des correcteurs du Monde
                                                                                                                 

2 commentaires:

  1. "Faut-il calligraphier?"... je connais cette interrogation... Je crois que quand "il faut", c'est une évidence, en attendant... il faut attendre ;-).
    Sans lire la description, j'ai vu ce doigt pointé à la Michelangello...

    RépondreSupprimer
  2. Je n'y avait pas pensé, (je n'aurais pas osé) mais maintenant que tu le dis...

    RépondreSupprimer