samedi 31 octobre 2009

Sur le carnet "essais et mémoire"


J'ai commencé ce carnet en Mai 2007. Richard Lempereur nous avait montré un de ses carnets de travail. Il avait indiqué sa préférence pour les carnets Hahnemühle au papier plus résistant que celui des carnets moleskine. Ceux-ci sont en effet plus adaptés à la prise de notes écrites. J'ai trouvé intéressante l'idée de poser de petits projets calligraphiques sur le papier. Je me suis donc approprié l'idée. Et en effet c'est assez stimulant de faire des essais plus ou moins aboutis, de garder des idées rapides, de noter les caractéristiques techniques (que l'on oublie vite autrement) et de pouvoir ensuite y faire référence pour travailler sur des projets plus grands, de voir le carnet se remplir. Par contre, les dimensions de la page (9x14) sont une limite. On a donc le choix entre un travail de composition, ou un travail de détail. C'est plutôt cette option que j'ai privilégiée.  C'est aussi dans ce carnet que j'ai commencé à travailler les fonds de matière en enduisant le papier et en testant les possibilités d'écriture.
Pour info : j'ai légendé les images de l'album Picasa, clicquer sur les images pour lire les légendes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire